Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du janvier, 2018
Ondas das palavras

Ficarão as palavras Quando nossas bocas Serão feichadas Quando nossas mãos Serão endurecidas Ficarão as palavras Quand nossos olhos Serão cansados De ver tantos infernos
Os muros vão Dizer o que nos nunca pronunciamos As ondas vão Levar tudo o que levanta-nos
O silencio sera  O guarda dos nossos segredos
Eu jà sei Que você podia Sair, correr, criar e rir E jà sei que você sabes A morte perto de você
O caminho vai seguir Com a tua cara Com a tua alma As palavras ficarão Com as nossas lembranças Você podes rir Porque nunca vou esquecer  As tuas palavras
Sans titre parce que j'en ai trop en tête
Sans titre parce que c'est pas trop la fête
Et pourtant se fait sentir la force
Laissée sur ton passage, sur le pas de la porte.

Sur la pointe des pieds, une dernière pirouette
Tu glisses sans rien dire, sans rien laisser paraître.
La grâce des êtres forts et frêles à la fois
Tu m'auras soulevée tant de fois.

Si ce moment n'est pas figé et qu'il existe ailleurs
Des notes partagées dans un monde meilleur
Si entre nous on peut se dire qu'on se fout des années
Qu'hier et aujourd'hui ne sont qu'illusions créées

Alors je garde espoir que par instants furtifs
Tu sois en lui, en nous, en moi, quelque part
Où résonnent les mots qu'on a fait nôtres
Les siens, puis les tiens, enfin cet autre

Cette conscience d'être un et tout à la fois
Tu dérives plus haut, un point de plus là-bas
Qui va et vient - gardien de l'essentiel
J'espère que tu as senti pousser tes ailes

Les mots sont vains, les notes console…